Tintin au Tibet
5 questions
Bravo ! Vous avez fini le Quiz !
Vous avez 3 bonnes réponses
Votre score : 50 points.
OK
Question n°1/5
Qu'est-il écrit sur la boîte que Tintin a sur les genoux ?
First Aid
Lunch
Snack
Question n°2/5
Qu'est-il gravé sur la pierre découverte par Tintin à l'intérieur d'une grotte ?
Des hieroglyphes
Les noms de Tchang
Le nom des disparus
Question n°3/5
A combien de jours de marche de la lamaserie se trouve le village de Charahbang ?
A trois jours de marche
A cinq jours de marche
A sept jours de marche
Question n°4/5
Comment Foudre Bénie surnomme-t-il Tintin ?
Neige du Matin
Homme pur
Coeur pur
Question n°5/5
Quelle est la hauteur du Qutab Minar ?
71 mètres
95 mètres
105 mètres
TINTIN AU TIBET
Les joueurs des 30 derniers jours
Pour figurer dans le classement vous devez être inscrit à Tintin.comJe m'inscris avant de jouerJe joue sans m'inscrire
Vos contributions (51) Contribuer
digorgozolalundi 10 juillet 2017 à 09:56
Ça c'est sûr!
jacqueshervedimanche 9 juillet 2017 à 11:03
Le moine Foudre Bénie aura rendu bien des services à nos amis !
digorgozolavendredi 30 juin 2017 à 18:27
Combien de fois Foudre Bénie a-t-il eu des visions?

-La première fois, il n'a pas encore rencontré "Cœur Pur" (Tintin). Il voit qu'il est en péril de mort...

-La deuxième, il rends l'écharpe de Tchang à Cœur Pur et il cri: OOOOH ! LE MIGOU!

-On ne vois pas quand Foudre Bénie s’élève une troisième fois: C'est le grand précieux qui l’annonce à Cœur Pur.

-Aviez-vous remarqué qu'un moine tibétain s’élevait au dessus de la lamaserie dans la première case de la dernière page ? Sûrement la quatrième vision de Foudre Bénie !

Foudre Bénie est un de mes personnages préférés dans Tintin au Tibet: il inspire la sérénité... zen... décompression...
jacqueshervelundi 1 mai 2017 à 20:16
À noter que la couverture aura servi de modèle pour un livre de bibliothèque verte de Paul Jacques Bonzon en 1964 illustré par Albert Chazelle : les six compagnons et l'homme des neiges. On se demande aussi si Paul Jacques Bonzon n'aurait pas lu Tintin au Tibet !

Quant au récit je trouve dommage de ne pas avoir fait brièvement apparaître le Maharadjah de Rawajpoutalah.

Cependant on peut supposer dans l'hypothèse où la rencontre se déroulerait avant de se rendre au Népal que le Maharadjah émettrait des propos proches de ceux du capitaine Haddock ou du Sherpa Tharkey et déconseillerai Tintin de prendre des risques.

Toutefois, un fin calquée sur les Cigares du Pharaon avec la cérémonie aurait été sympa avec un capitaine Haddock ( qui serait vêtu comme le Maharadjah) agacé par cet événement et qui émettrait le souhait de retourner à Moulinsart au plus vite !
jacqueshervemercredi 14 septembre 2016 à 14:38
Oui, l'aventure s'inspire indirectement de celles des alpinistes comme le néo Zelandais Edmund Hillary en compagnie de Sir John Hunt, de Maurice Herzog ou de Roger Frison Roche.
josephstamardi 17 mai 2016 à 06:26
On peut remarquer que TT au Tibet parait à une époque où le Tibet est à la mode quelques années auparavant on à transformé en héros les alpinistes qui ont "vaincu" les grands sommets (notamment en France Maurice Herzog qui a gravi l'Annapurna) en BD dans les même années que TT au Tibet il y a l'aventure de Buck Danny "Mission vers la vallée perdue" et celle de Spirou "le prisonnier du Bouddha" . La vision du Tibet développé dans ces récits est très différente dans Buck Danny le tibet apparait comme un pays de cauchemar chez Spirou le comique domine mais dans tous les cas le thème du pays qui retient un prisonnier constitue la base de l'histoire.
simonnettemardi 10 mai 2016 à 08:27
c'est super!!!
+1
citelistcllundi 18 avril 2016 à 00:13
Numéro 2 après Coke en Stock.
Les dessins du crash (épave et débris) sont vraiment bien fait voir même réaliste. (Étant un petit passionné aéronautique et connaisseur en accident aérien‚ je m'y connais).
Milou devrait écouter son ange et non le démon.
Tintin est vraiment une personne formidable et courageux.
+1
nicnolvendredi 4 mars 2016 à 21:25
La vignette du concours "tintinophile" de ce jour (TAT, 4--IV-3) ayant pour objet une énième confusion auditive de Tournesol entre la sonorité du prénom "Tchang" et le vocable "champagne" (le "a" se confondant avec la voyelle "an" propre à la langue française et la diphtongue "gn"), introduit la savante manière dont Hergé, de manière énigmatique, ELIMINE le professeur d'un album dans lequel, de son propre aveu, il a mis le plus de lui-même ... Car cette confusion, débouchant, par delà l'accusation adressée au capitaine (objet de la vignette) sur la persistance du professeur de considérer Tintin comme devenu pilier de comptoir, nous présente un Tournesol qui, pour la première fois, fait montre d'une incompréhension et même d'une sécheresse inaccoutumée à l'égard de Tintin : "C'est çà, allez cuver votre vin" (TAT, 5-III-3) !!!

A sa décharge, il faut cependant estimer que JAMAIS, NULLE PART, dans aucun autre album, on n'a "VU" Tintin aussi rayonnant que dans cette page 4 ... ravissement pouvant s'assimiler à "l'état second" que cause un abus de boisson ... Disons tout de suite à cet égard que ce "ressenti" de Tournesol ne saurait NULLEMENT se rapporter au "système des équivalences" d'espèce psychanalytique de Jean-Marie Apostolidès, associant le champagne à un acte sexuel que Tintin aurait accompli avec le jeune chinois !!!

S'agissant de l'élimination de Tournesol "défaillant", l'explication de Jean-Marie Apostolidès (un dédoublement en la personne de Tharkey, "le Tournesol de l'alpinisme" - "le meilleur sherpa de toute la région, le plus courageux" TAT, 13-III-1 -) est rien moins que TRES incomplète ... Tournesol, c'est l'homme de "Science" ... DONC, symboliquement, l'obstacle à la création qui permet à Hergé de sublimer sa conscience tourmentée (déchiré qu'il est alors entre son culte de la parole donnée - son mariage et ce qu'il doit à son épouse Germaine - et l'amour qu'il éprouve pour Fanny Vlaeminck - amour qui le culpabilise -) par la création artistique ... que le "psy" Ricklin, "homme de Science", disciple de Jung (lui-même disciple de Freud avec qui il a rompu et dont la méthode psychanalytique est d'autant plus dangereuse qu'elle est séduisante .. et illusoire), lui avait absurdement conseillé d'abandonner !!!

On demandera alors : pourquoi Haddock subsiste ... ? C'est que représentant également, par métaphore une part de la conscience tourmentée de Hergé (témoin, la résistance qu'il oppose à la Volonté inébranlable de Tintin), il signifie aussi, dans sa décision d'accompagner Tintin, le symbole de la "libération" de Hergé choisissant finalement Fanny ET ... l'indispensable élément humoristique de cet album terriblement dramatique ... Lui aussi, cependant, est touché par la pulsion de mort quand, par amour (car l'amitié est AUSSI amour), il est prêt à se sacrifier pour sauver Tintin (TAT, p. 41 et 42 ... pages extraordinaires et qui rejoignent le pathétisme de la lettre et du geste final de Wollf - OML, 55-I-3 -) !!!

Plus je médite sur "Tintin au Tibet", plus je suis émerveillé par l'intensité et la profondeur de ce chef d’œuvre ABSOLU d'Hergé et UN des chefs d’œuvre de la création artistique du XXème siècle !!!
nicnolvendredi 5 février 2016 à 19:09
@jacquesherve : la parodie, par Haddock, des "Hi ! hi!- hi !" de Tcheng Li-Kin (TAT, 12-III et IV), que l'on pourrait estimer en tant que carence de civilité ou de sens moral de sa part, participent en fait au "clavier" humoristique nécessaire à cet album au ton aussi dramatiquement grave monopolisé par le capitaine Haddock, en l'absence (qui ne saurait étonner !) des Dupondt et de la quasi "élimination" de Tournesol !!!

Cette propension à la parodie se donne pleinement carrière en le récit "libérateur" par lequel le capitaine extériorise devant le "Grand Précieux" toute l'exaspération accumulée au cours de l'odyssée à travers "l'enfer" himalayen en empilant, à l'exemple de la Castafiore, les lapsus d'espèce comiques : "Grand Sachem" - "Grand Vizir" - "Grand Mufti" - "Grand Mogol" (TAT, 49-I-3, II-3, III-1 et 2) puis "Grand Chose ... euh ... Grand Bazar !" (TAT, 50-I-3) et "Grand ... euh ... Grand Trésor !" (TAT, 52-II-1) et que suivra encore, hors la présence de l'intéressé, "Grand ... Chose ... Turc là-bas" (TAT, 53-II-2) , agrémenté ensuite par "l'adieu à la tibétaine", variation de grimaces "à la de Funès" plus accentuées les unes que les autres (TAT, 53-IV et 54-I), en réponse à la coutume de "salut" lingual tibétain !!!

S'agissant de ces "Hi - hi - hi !" ouvertement parodiques de Haddock, faut-il s'étonner dès lors que les Chinois n'aient pas taxé Hergé de ... "racisme" ... à l'exemple des contempteurs africains et afro-américains de "Tintin au Congo" et "Tintin en Amérique" ... ? Pourtant, historiquement, les Chinois, EUX NON PLUS, n'ont pas eu à se louer de leur "ouverture" forcée à la "civilisation" et de la "colonisation" des Occidentaux aux XIXème et XXème siècles !!! Faut-il dès lors que les Chinois soient bien moins complexés et bien plus SAGES que lesdits contempteurs ... ?

Dans un tout autre ordre d'idée, je suis frappé par la ressemblance (le nez excepté) entre la dame, précédant Tintin, Haddock et Milou à l'aéroport de New Delhi (TAT, 6-IV-2) et celle dans le car de la Swissair, en direction de l'avion vers Szohôd dans "L'Affaire Tournesol", première "victime" du "coup du sparadrap" du capitaine Haddock ... S'il s'agit de la même, elle est aussi "globe-trotter" que le trio hergéen !!!
+2
kitfistosamedi 30 janvier 2016 à 10:37
J'aime mieux le dessin animés .
+4
chouchou44mardi 1 décembre 2015 à 17:36
@nicnol : remerciements (tardifs certes), mais néanmoins sincères pour ces éclaircissements concernant cette montagne "Le Museau du Yack".

Cette question me turlupinait depuis des années et je suis rassuré de constater que je ne suis pas seul à chercher des interprétations à une ligne, qui pour une fois n'est pas si claire!

Je partage votre analyse et je devine aussi le museau orienté vers la gauche; juste au dessus du piolet de Tintin et la mèche blanche au dessus, représentée par le glacier.

Merci encore d'avoir pris le temps de me répondre; je vais certainement me replonger dans cet album, si blanc... une vraie bouffée d'air pur parmi la noirceur ambiante !
Merci aussi, bien sur, à Monsieur Hergé pour l'ensemble de son oeuvre tellement intemporelle.
+3
nicnolsamedi 1 août 2015 à 12:06
@chouchou44 : s'agissant de votre question relativement à la manière de "voir" la montagne "Le Museau du yack" analogiquement avec le museau de l'animal appelé yack, je pense qu'il convient de considérer la forme de profil orienté de la droite vers la gauche ...

L'aiguille de la montagne située au centre droit de la vignette (TAT, 54-II-3) peut s'estimer comme figurant/suggérant la corne gauche de l'animal ... La montagne descend ensuite en pente "douce" de la droite vers la gauche de ladite vignette, épousant la forme du "front" d'un yack jusqu'à l'extrême gauche achevant le "museau" ... "L’œil" du "yack" se trouve alors en la première anfractuosité de la montagne, en plein centre de la vignette ...

Je peux certainement me tromper mais, après de LONGUES "recherches", je m'en suis "soudainement" convaincu en considérant la vignette TAT,45-II-1 où le yack qui a failli étrangler Tintin est représenté de profil, orienté de la droite vers la gauche ... L’œil (réel, celui-là) de l'animal se trouve alors figuré "géométriquement" à peu près au même endroit que l'anfractuosité du centre de la vignette TAT, 54-II-3 ...

Je demande l'avis de tous pour liquider cette "irritante" énigme ...

+5
jacqueshervemardi 5 mai 2015 à 21:56
Un album qui nous invite aussi à découvrir le Népal. Quant aux personnages, je trouve Tchen Li Kin avec ses répliques cultes assez agaçant comme le fait remarquer le Capitaine Haddock.

+2
darkfullmercredi 31 décembre 2014 à 07:01
Un superbe album à tous les niveaux!
Et on ne parlera pas du jeu vidéo adapté de cet album...non non...lol
chouchou44mercredi 12 novembre 2014 à 15:32
Je trouve aussi cet album très touchant à relire avec toujours le même plaisir.
Et comme d'habitude un scénario astucieux, de l'action, de l'humour et de l'émotion avec une leçon sur l'amitié à méditer !
Petite question : un tintinophile plus averti peut-il m'aider à trouver la façon de voir « le museau d'un yack » dans un des 2 dessins concernés de la planche de la page 54 ?
Merci par avance...
+2
anto229lundi 10 novembre 2014 à 20:00
je trouve que cet l album le plus touchant
+3
leamiloudimanche 9 novembre 2014 à 00:47
Je trouve que c'est l'aventure où on confronté à aucun méchant et à aucune violence !!!
Cette histoire est à la fois très touchante car Tintin se donnerait la vie pour sauver ses proches.
Il est très fidèle ce qui fait de lui quelqu'un un exceptionnel :)
Cette histoire est juste magnifique <3
+2
nico87samedi 1 novembre 2014 à 08:04
YETI!!!!!!!!!!!!!!!!
alcazarsregsjeudi 24 juillet 2014 à 15:04
Ça m'a fait pleurer à la fin.
+1
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK