Un héros - Le vôtre

Dossier ~ jeudi 1 décembre 2016 ~ 1 commentaire

L’homme a besoin qu’on lui montre que la vie est une aventure

Ulysse, Tarzan, Mandela, mère Theresa, Superman, Oliver Twist, Tintin… Depuis des temps immémoriaux, les sociétés cultivent leurs héros. Par envie d’inspiration, de stimulant, d’identification, mais également d’espérance. Pour le psychiatre Boris Cyrulnik, « l’homme a besoin qu’on lui montre que la vie est une aventure et non un capital à gérer. Ces figures héroïques les invitent à transcender la fadeur des jours et le malheur de vivre, à mettre le feu à leurs âmes engourdies, à réveiller en eux quelque chose de grand ».

Ulysse et les sirènes - Source: Wikimedia
Statue Mandela - Londre - Source: Wikimedia
Mère Theresa de Calcutta - Source: Wikimedia
Tintin en Amérique

Tout commence avec les héros de la mythologie. Grec ou romains, ces héros, à travers les lignes d’Homère ou d’Hésiode, sont emprunt de valeur héroïque qui sont principalement des valeurs militaires, de courage et de mérite. En effet, qu’ils soient demi-dieux ou simples mortels, Ulysse, Achille, Hercule, Hector ou encore Ajax brillent sur les champs de bataille et par leur capacité à terrasser l’ennemi, qu’il soit monstre ou humain. Mais les demi-dieux, les guerriers, les aventuriers, ont évolué avec leurs temps pour devenir une figure de non-violence, d’humanité et d’identification.

Chiron et Achille (à droite) - Source: Wikimedia
Hector retour à Troie - Source: Wikimedia

Des héros faits hommes

Il est bon de réaliser que les héros vivent de la même manière et sont confrontés aux mêmes réalités que nous. Qu’ils sont humains, faillibles jusqu’au moment où ils font preuve de courage et de valeur ! Le héros est un modèle pour les enfants, adolescents, mais également pour les adultes, ils leur ouvrent une voie, un chemin en leur montrant que ce qu’ils désirent est possible. Ce sont des étoiles du berger. Ils font résonner des aspects intrinsèques en nous.

Des héros de papier

Mais une figure héroïque n’est pas toujours composée de chair et de sang. Certains héros de papier sont également devenus des mythes et ont émerveillé, élevés même des générations entières. Ami fidèle, justicier, défenseur de l’orphelin, humaniste… Ces figures de bande dessinée ont été de tous les combats et ont guidé leurs lecteurs. À l’instar de Tintin, notre jeune reporter, accompagné de l’inséparable Milou, qui a traversé le vingtième siècle tous en inspirant des nombreuses générations. Avec ses hautes qualités morales, son courage et son côté intrépide, il est devenu un modèle, un héros, un mythe. Son adversaire de toujours, Asterix le Gaulois, incarne également ces valeurs de courage, d’intrépidité, de hautes qualité morales. Dans un tout autre style, le héros d’Uderzo a lui aussi, inspiré des générations.

© Hergé / Moulinsart 2016 - Tintin au Tibet

On choisit ses héros

Cependant, les héros des uns ne sont pas les héros des autres. Hitler ou encore Charles Manson ont été considérés comme des figures héroïques par ceux qui les ont suivis, alors que l’Histoire garde d’eux une image monstrueuse. Plus près de chez nous, quelques individus glorifient Mohammed Merah alors qu'une écrasante majorité le considère comme quelqu’un d’effroyable. C’est une question de choix, les héros parlent de ce qu’on aspire à devenir, à nous de savoir quel chemin nous souhaitons prendre.

Mais comment choisir la route à suivre avec les figures que nous offre la société actuelle ? Entre être connues comme Nabilla ou gagner des millions comme Britney Spears, les perspectives de rêves sont plutôt limitées. Où sont passés les Nelson Mandela, le pays d’Oz de Dorothy, ou encore les Lancelot ? Nous devons réapprendre à admirer et non à envier. L’admiration est un sentiment qui nous transcende et que seuls les vrais héros nous font ressentir. Il faut redécouvrir les vertus de l’admiration et élever les perspectives de rêves de la société. Nous devons révéler nos héros de demain qui nous montreront à nouveau que les Rastapopoulos, les Mitsuhirato ou encore les docteurs Müller peuvent être vaincus !

Vos contributions (1) Contribuer
ivannasamedi 21 janvier 2017 à 17:07
Intéressant comme texte. Merci.
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK