Tournesol plus fort que midable !

Actualité ~ lundi 1 avril 2019 ~ 2 commentaires

Déshydrogénase ! Glioblastome ! Disulfirame ! Aldéhyde !...
Autant d'anathèmes que le capitaine Haddock aurait pu prononcer juste après avoir ingéré de l’alcool au goût répulsif sous l’effet des comprimés du Professeur Tournesol !

© Hergé-Moulinsart 2019

Ce week-end l’inventivité de Tournesol faisait une fois de plus la Une des quotidiens… :
« La pilule du capitaine Haddock… en vrai » ! (Le Soir du samedi 30 et dimanche 31 mars 2019).

Cette pilule est bel et bien une réalité et elle existe sous le nom d’Antabuse ou Antabus qui sont les médicaments tirés de la substance - disulfirame - qui a pour formule brute C10H20N2S4.

C'est une poudre blanche, inodore et de saveur légèrement amère. Le disulfirame est très soluble dans l’alcool… Pauvre Haddock ! et Vive Tournesol !

Le génie de Tournesol a permis à d’autres chercheurs de l’UCL (située pas très loin de son laboratoire - Musée Hergé), de découvrir que cette molécule - le disulfirame - utilisée pour lutter contre l’alcoolisme pourrait aussi avoir des effets secondaires anticancereux !

Une nouvelle brèche dans la lutte contre le cancer est peut-être en train de s’ouvrir !

Lire l’article de Frédéric Soumois: "Comment une molécule anti-alcool est devenue un terrible anti-cancer", Le Soir du 30 et 31 mars 2019.

Nous savions déjà que le poisson était un aliment anti-cancer… Voilà que la pilule de Tournesol le serait pour de VRAI et n’a pas peut-être dévoilé tous ses secrets !

Vos contributions (2) Contribuer
boummercredi 3 avril 2019 à 10:05
Bien vu Nicnol! ...le vrai pour simuler le faux;;;le tout un jour où le faux rime! Vive Tournesol
+2
nicnolmardi 2 avril 2019 à 10:17
Article publié hier, 1er avril, DONC ... un "poisson" ... ? Que NON : le disulfirame existe bel et bien ... découvert "par hasard" en 1948 par les chercheurs Erik Jacobsen et Jens Hald dans le laboratoire pharmaceutique Medicinalco au Danemark et employé comme médicament, effectivement sus les noms d'Antabuse ou Antabus dans le cas de dépendance à l'alcool : voir Wikipédia ...

Dès lors, Tournesol, perdrait toute son originalité, n'aurait RIEN inventé ... ? Peut-être même aurait-il plagié ... ? Que NON également !!! Car, prenons plus que jamais acte que le "Stopalcool" (savoureuse dénomination hergéenne des comprimés du professeur apparue dans "Tintin et l'Alph Art" en p. 62) contient "un produit à base de plantes médicinales ... et n'est absolument pas toxique" (TEP, 42-I-3 et II-1) lors que le disulfirame (ou Disulfure de tétraéthylthiurame), lui, est un produit chimique de formule C10H20N2S4 !!!

Tournesol demeure un génial inventeur et un précurseur d'une conduite ... écologique en médecine et en thérapie !!!
+2
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK